La vie de Julienne David commence en 1777 à Saint Mars du désert, un peu plus loin derrière vous. Mais sa vie, celle qu’elle a choisi, ne commence réellement qu’après sa rencontre avec la mer, loin devant vous. Aujourd’hui, nous allons partir à la rencontre et marcher dans les pas d’une nantaise qui ne s’est pas laissé dicter sa conduite !

 C’est parti, hisse les voiles direction le port, Matelot !
 L’aviron pousse dans les bras, toi tu pousses dans tes jambes !
 Attention, ne te déconcentre pas et sort de ta Bulle.
 Les passants ont leur chemin et toi le tien.
 Si l’eau coule sous tes pieds, c’est que tu suis bien le courant.
 La Vélodyssée t’indique le port, moussaillon.
 N’oublie pas tes lunettes de soleil car l’île de Versailles à ta droite risque de t’éblouir !
 SurpreNantes, adjectif. Sens 1 : Qui est remarquable, exceptionnel/ Sens 2 : Qui étonne par son caractère imprévu, inattendu/ Sens 3 : Notre ville.
 De nouveau, laisse l’eau couler sous tes pieds et te guider jusqu’à ton Rêve.
 Charles de Gaulle te salue ! Suis son regard.
 Ne te tourne pas vers la tour de Pise mais bien vers la droite de la préfecture.
 Pas trop vite ! Maurice Duval, l’ancien préfet saura te montrer la voie.
Voir cartes 1 à 4

Julienne David grandit pendant la guerre entre les royalistes et les républicains. Elle décide de prendre part aux combats très jeune et sera capturée par les républicains. Elle se demande si elle recevra le « F » ou le « G » marqué sur l’épaule. Le premier la désignera pour les fusils, le second pour la guillotine. Seulement il n’est pas encore l’heure pour Julienne, elle est trop jeune : on la condamne à l’exil. Elle rejoint un cortège de prisonnier.e.s et se mets en marche. A l’orée d’un bois, profitant d’un moment d’inattention des gardes, Julienne s’échappe !

 C’est le Roi Albert aujourd’hui qui a mis sa culotte à l’envers !
 A bâbord la première porte de la ville t’attend.
 Encore une fois ne te laisse pas éblouir par les merveilles de Versailles et tourne le dos à Louis XVI.
 Révise tes mathématiques, à droite au 15e arbre !
 Sors donc de cette impasse, c’est plus bas que t’attend la demeure d’Anne de Bretagne.
Voir cartes 4 et 5

Dans cette guerre, Julienne a perdu toute sa famille. Afin de survivre, elle trouve un travail dans une ferme, mais cette vie n’est pas pour elle. Ses rêves sont remplis d’aventures et ont le parfum iodé de la mer. Comme bien d’autres avant elle, Julienne répond à l’appel de la mer. Elle vole des vêtements d’homme à la ferme et s’enfuit, direction le port de Nantes.

 Dis bonjour à Anne et laisse-la derrière toi avant de suivre un peu ton instinct !
 Ne va pas plus loin que le bout de ton nez, surtout si celui-là se reflète sur l’eau.
 Au contraire, privilégie un miroir qui reflète la réalité dans toute ses perspectives !
 Attention ! Cet ancien dragon pourrait bien te manger tout.e cru.e ! Dépasse-le vite !
 Pas d’excuse pour tourner à droite, continue sur cette route jusqu’aux immeubles cousins éloignés de Pise.
 Les manèges te font tourner la tête ? 1 et 2 ronds-points, toujours tout droit puis 1 encore à droite ! Si tout va bien, tu longeras les jardins aux fruits au goût de miel.
 Vérifie que ta bourse est bien attachée, il va maintenant falloir grimper !
Voir carte 5 et 6

Il y a foule sur les bords de Loire ce jour-là. Le commandant Dessaulx a armé La Jeune Agathe. On parle des dangers, des espoirs de fortune, et de la haine de l’Anglais. Julienne n’hésite pas et se fait enrôler en tant que novice. Elle n’a pas vingt ans.

 Une des neuf muses s’est échappée, suivez Melpomène et son masque tragique pour la retrouver.
 Même si le chemin indiqué vous semble étroit.
 Molière et Corneille cherchent également Uranie, la neuvième muse, la femme d’à côté.
 Suit donc encore un peu ton instinct, il te conduira vers ton histoire.
 Descends vers ta banque et dépasse-la.
 File droit devant toi avant que Cambronne ne te remarque en dehors des rangs. Il ne s’attend à aucune transgression à son dernier ordre.
Voir cartes 7 et 8

La vie de corsaire, voilà ce qui lui correspond ! Julienne apprend les rouages du métier, elle se méfie des cordages, balaye ceux qui se trouvent sur son passage et évite les chutes de poulies. Elle expérimente les combats et prend garde à ne pas passer par-dessus bord. Sa première bataille est victorieuse et Julienne touche ses parts du butin. Malheureusement son secret est découvert et son voyage prend fin. Le 24 janvier 1798, le navire « La Main de Dieu » arrive à Nantes et « Jacques David, de Saint-Marc près de Nantes » en débarque. « Son nom est Julienne David, fille ».

 Si on était dans le sud on entendrait les cigales chanter mais pour l’instant, elles sont derrière toi.
 Entame ta descente et ne t’arrête pour aucun tour de manège, continue à droite puis toujours tout droit jusqu’à enfin voir la Loire.
 Pas la peine de prendre ce pont ni d’embêter les piétons, cap sur le grand Ouest.
 Refuge pour tous marins, la maison de la mer accueille notre histoire bleue.
 L’histoire des océans, notre histoire, c’est aussi un trafic à ne pas oublier !
 Aucune décision hâtive jeune padawan, devant toi se trouve le chemin.
 Profite de l’air frais procuré par ces plantes, détends toi.
 Hélas tout à une fin, même ce quai. Pourtant il faut continuer tout droit, attention à toi sur la route. Sainte Anne saura te guider vers l’élévation.
Voir cartes 8 et 9

Pendant six ans, Julienne David survit à terre. Mais cette vie ne lui convient pas, elle décide de redonner une chance à sa vie de corsaire et embarque à Paimboeuf. Personne ne la connaît là-bas, elle réussit donc à embarquer. Julienne respire de nouveau cet air marin qui lui manquait tant ! Seulement la mer n’est pas tranquille et elle est se fait capturer par les anglais qui l’emprisonnent. A l’approche de la prison, une impression de malaise la prend : c’est l’immobilité. Pourtant il lui suffit de dévoiler son identité de femme afin d’être relâchée. Mais Julienne ne dit rien. Elle décide d’assumer jusqu’au bout cette vie d’homme qu’elle s’est choisi, et ce au détriment de sa liberté.

 Prend garde à la canaille à ta gauche !
 Jacques Cassard avec l’aide de son canon couvre tes arrières !
 De son côté, Jules Verne t’accompagne jusqu’à Sainte Anne.
 Ne tourne pas trop tôt, tu risquerais de louper le nid d’une belle hirondelle.
 Suis un peu ton instinct.
 C’est vers Maurice Schwob, éditeur et directeur du journal Le Phare de la Loire, maintenant devenu Presse-Océan, qu’il faut se tourner.
 Pointe midi et continue jusqu’à laisser le Lunar Tree derrière toi !
 Sortie de ce square, il n’y a qu’une seule direction possible. Mais dès la maison La Poste, bâbord toute !
 Il y a trop d’escaliers en bas, continue encore un peu plus haut et rentre dans ce beau jardin.
 Tu as faim ? Un potager t’attend au bout du chemin. Pourtant ce n’est pas la peine de le dépasser !
 C’est bien vers un petit nid d’hirondelle qu’il faut descendre.
 Tu peux flâner dans le verger, pourtant c’est le couloir de terre à gauche qu’il faut descendre.
 Pas le temps de garer ton bolide, traverse le parking !
 Profite un peu de ces effluves extraordinaires le temps d’une balade.
 Attention aux voitures ! Heureusement que l’on suit la piste cyclable vers la droite.
 Aux platanes, tourne tout de suite à gauche, là où il y aura moins de voitures pour t’embêter et va dire bonjour à Marcel.
 Accélère ! Tu passes à côté d’un campement d’aliens muni d’armes laser !
 Ne te retourne pas et enfonce toi-même dans la zone industrielle et les usines jusqu’à croiser ton Dahu et la pieuvre qui le garde !
 Tel un moustique, suit les lumières qui t’emmènent au dock.
Voir cartes 9 à 11

Huit ans plus tard un corsaire nantais se fait prisonnier sur le même ponton et la reconnait. Il saisit cette opportunité et dénonce la vraie nature de la jeune femme aux Anglais. L’histoire de la prisonnière corsaire émeut les autorités britanniques qui la libèrent aussitôt. Tout Portsmouth parle d’elle et désire l’entendre raconter ses exploits à l’heure du thé dans les salons. Mais Julienne est fatiguée et ne souhaite pas raconter. Au contraire, elle voudrait oublier. Elle regagne Nantes. C’est maintenant à ton tour de devenir corsaire et d’affronter les eaux troubles afin de regagner Nantes.

 Monte à bord Moussaillon !
 Te voilà débarqué.e, à travers ces anneaux de la liberté, tu peux admirer d’où tu viens.
 Cette vieille canaille est encore à tes trousses, cap sur la grue jaune !
 Bravo ! Si tous ces efforts t’ont donné chaud, retrouve l’éléphant qui se fera un plaisir de te désaltérer !
Voir carte 12

Comme Julienne David, beaucoup de femmes sont entrées en piraterie ou chez les corsaires, et ce pour les mêmes raisons que les hommes : par cupidité et soif d’aventure ou par fuite de la misère ou d’un monde trop étroit. C’est sûrement un mélange de ces raisons qui l’a poussé vers la mer. Elle finit sa vie sous le nom de « Jacquot le roulier » avant d’aller s’éteindre en 1843 chez les sœurs de l’Hôtel-Dieu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retour Carte 1

retour Carte 2

retour Carte 3

retour Carte 4

retour Carte 5

retour Carte 6

retour Carte 7

retour Carte 8

retour Carte 9

retour Carte 10

retour Carte 11

retour Carte 12

Une autre façon de découvrir Nantes et ses alentours

Livraisons

Nous déposons et récupérons nos vélos à votre domicile, ou à une adresse à votre convenance

Vélos

Nous louons des Vélos à Assistance Electrique (VAE) avec leurs accessoires de confort et de sécurité

Nantes Métropole

Le service existe partout au sein de Nantes Métropole, ainsi qu'à Treillières, Vigneux et Saint-Etienne. Ailleurs, nous contacter

Bons d'Achat

Créez des heureux en offrant une virée en vélo électrique

Sorties

Des sorties à faire seul(e) ou en groupe, des chasses au trésor et autres périples plus aventureux.